La Bellone, la Fabrique de Théâtre et l’Observatoire de l’Espace lancent Arrière-plan, un appel à projets scénique commun aux dramaturges, pour créer de courtes œuvres scéniques inspirées par l’univers spatial

La volonté d’habiter l’Espace, inconnu et difficile d’accès, semble être à l’origine de nombreuses constructions utopiques. Du patrimoine spatial, on connaît bien sûr les éléments emblématiques de l’aventure spatiale, une combinaison, des maquettes de satellites etc. Mais, il existe également un patrimoine « caché », composé d’éléments techniques, dans lequel les plans occupent une place privilégiée. Le matériau regroupé dans ce corpus de travail fait référence aux plans, schémas, et dessins qui jalonnent l’histoire des véhicules spatiaux habités. Ces espaces clos, que l’on discerne sur le papier, sont à investir comme autant de lieux potentiels pour des narrations alternatives ou des utopies multiples. A partir de cette approche, les artistes s’interrogeront sur la dramaturgie dont ces plans pourraient être les supports, sur les contours d’un monde dans lequel les rapports entre les humains seraient modifiés du fait d’un nouvel environnement et de contraintes extraterrestres, et donc sur une certaine idée de la « conquête » de l’Espace. Fort de cela, quelle nouvelle utopie spatiale ces plans pourront-ils faire naitre dans l’espace scénique ?

Cet appel à projets s’adresse à des équipes artistiques travaillant en langue française, qui sauront créer une courte œuvre scénique à partir d’archives issues du domaine spatial. Une commission choisira les meilleurs projets.

Les propositions sont à remettre avant le 1er avril à minuit.

Télécharger l’appel à projets


Dessin d’habitacle spatial de Raymond Loewy