Exposition Gravité Zéro aux Abattoirs de Toulouse

Les Jeudis des Abattoirs, manifestations en accès libre, prolongent les découvertes initiées dans les salles de l'exposition. Au programme, quatre soirées dédiées aux approches artistiques de l'aventure spatiale :

Jeudi 5 avril à 19h30, médiathèque des Abattoirs : Comment ma mère et Youri Gagarine réinterprètent le cinéma soviétique selon un calendrier peu orthodoxe de l'autrice Elitza Gueorgieva. Cette performance créée au cours du festival Sidération 2018 et réalisée à partir d'archives audiovisuelles et de textes littéraires, revisite les rituels qui entourent les cosmonautes, figures de l'aventure spatiale.

Jeudi 19 mai à 18h30, auditorium des Abattoirs : Les Voyageurs de l'Espace proposent un concert issu de leur album éponyme écrit en collaboration avec des auteurs contemporains à partir d'un corpus d'archives réuni par l'Observatoire de l'Espace.

Jeudi 31 mai à 19h, auditorium des Abattoirs : The Lebanese Rocket Society de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige. Ce long-métrage rapporte l'épopée étudiante et scientifique qu'a constitué The Lebanese Rocket Society, fondée dans les années 60 pour faire entrer le Liban dans la course à l'Espace.

Jeudi 7 juin à 18h30, auditorium des Abattoirs : Télescope intérieur de l’artiste plasticien Eduardo Kac. Ce poème conçu pour un environnement en micropesanteur a été performé par le spationaute Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale. Le réalisateur Virgile Novarina en a collecté les étapes de création à travers le documentaire Télescope intérieur, une œuvre spatiale d'Eduardo Kac. Le plasticien et le réalisateur se retrouvent pour une conversation animée par Annabelle Ténèze, conservatrice du patrimoine.

Affiche de l'exposition Gravité zéro