Hélène Frappat revient sur son expérience en impesanteur

Dans le cadre de la résidence « Des auteurs en impesanteur » proposée par l'Observatoire de l'Espace du CNES, l'écrivain Hélène Frappat a participé à un vol à bord de l'Airbus Zéro-G en mars 2016.

Le prochain roman d’Hélène Frappat, Le Mont Fuji n’existe pas — dont le titre suggère la relativité de toute vision — explore différentes modalités de l’expérience de l’équilibre et fait parcourir à ses héroïnes un chemin qui les libère de la gravité et de la pesanteur. La résidence à bord de l’Airbus Zéro-G radicalise une démarche que l’auteure a entamée il y a plusieurs années en créant un dialogue entre l’écriture de ses romans et une résidence dont le lieu, le cadre, les participants, lui permettent d’approfondir la vision d’où son livre est né.

Télécharger « Chute, libre »

Hélène Frappat en impesanteur dans l’Airbus Zéro-G