David Blair présente « The Telepathic Place, Season 23 » à la Galerie de l’Angle du 16 au 24 septembre.

Le vidéaste a réalisé cette série dans le cadre de sa résidence hors les murs à l’Observatoire de l’Espace.

Extrait de « The Telepathic Place » de David Blair

Durant l’année 2016, David Blair a été sélectionné pour effectuer une résidence hors les murs à l’Observatoire de l’Espace pour son projet pour son projet « The Telepathic Motion Picture ». Il a donc visité plusieurs sites et laboratoires dédiés à la recherche spatiale afin de filmer les instruments scientifiques et les sites de recherche. Les prémices de ce travail ont été montrées au siège du CNES à Paris lors du festival Sidération 2015 et l’installation achevée sera exposée à la Galerie de L’Angle.

« The Telepathic Motion Picture » est un projet à long terme. Conçu comme une fiction expérimentale, c’est un récit artistique de l’imaginaire scientifique.

Depuis cinq ans, David Blair intègre pour ce projet des séries télévisés, filme des lieux et de nombreux éléments évoquant l’imaginaire scientifique. Il présente ses installations vidéo géantes avec une pluralité de médias dans différents Musées (Musée de l’Art Contemporain à Antwerpen, 5 salles et 22 canaux vidéo, à New York, Paris, Rotterdam et Gent).

Lors de l’exposition «The Telepathic Place », la Galerie de L’Angle devient le site d’une expérience, prototype d’un instrument optique d’observation, semblable à un cube avec ses murs blancs et sa grande vitrine, flottant dans la quatrième dimension. Le dispositif est l’instrument d’un récit : l’histoire de Telepathic Place mais aussi EST cette Place Télépathique.

The Telepathic Place