Didier Petit joue La Main de l’Âme au Consortium de Dijon le 23 septembre 2016

Le violoncelliste a composé cette pièce suite à une résidence en impesanteur à bord de l’A300 Zéro-G.

Le violoncelliste Didier Petit jouera « La Main de l'Âme » au Consortium à Dijon vendredi 23 septembre à 20h30 suite à la présentation de la saison Ici l’Onde 2016-2017 par Nicolas Thirion, directeur artistique de Why note.

Fin 2015, Didier Petit participe à la résidence « Des artistes en impesanteur » proposée par le Centre National d’Études Spatiales. Il embarque pour à un vol parabolique dans l’Airbus A300 Zéro-G. À son retour, il écrit la pièce La Main de l’Âme. C’est une allégorie du vide et du mouvement, qui sonne comme autant d’humeurs qui nous traversent dans cette instabilité joyeuse et troublante à la fois. Comment la main du violoncelliste et l’âme de l’instrument peuvent faire résonner l’indéfinissable sensation de n’avoir pas de poids ?

La Main de l’Âme a été créée au Festival Sidération en mars 2016, et Why Note en propose une version étendue à deux mécaniciens du son et lumière, le tout accompagné d’une projection vidéo fragmentée.

Didier Petit : composition
Jean Gaudy, Gaël Mevel et Didier Petit : violoncelles
Jean-Yves Cousseau : vidéo MicroMacroM ///
Baptiste Chatel : vidéo, lumière et son
Nicolas Thirion : guitare préparée, électronique

Coproduction : l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES et Why Note en partenariat avec Le Consortium.

La Main de l’Âme au festival Sidération 2016