Une représentation de La Main de l'âme à Marseille

Créée à l'occasion du festival Sidération 2016 et produite par l'Observatoire de l'Espace, La Main de l'âme sera présentée au public marseillais le 30 novembre 2017 aux Archives et Bibliothèque départementales Gaston Defferre dans le cadre du programme "Musiques en chantier".

Didier Petit a composé la partition de La Main de l'âme suite à une résidence en impesanteur à bord de l'Airbus A310 ZERO-G. Son objectif était alors de se pencher sur le paradoxe apparent d'expérimenter l'« Espace » alors que les sons ne s'y propagent pas mais aussi d'étudier la relation physique entretenue avec son instrument de musique. Il y avait d'ailleurs emporté le cosmocelle, objet de son invention répondant aux contraintes du vol. Cette réflexion l'a mené à la création d'une pièce musicale pour trois violoncelles, reflet des sensations éprouvées pendant sa résidence. Elle a été créée au festival Sidération en compagnie des violoncellistes Jean Gaudy et Anaïs Moreau et du vidéaste Jean-Yves Cousseau.

Ils remontent sur scène, rejoints par le musicien électroacousticien Nicolas Thirion, pour jouer une version longue de la partition initiale. Le programme "Musiques en chantier", un partenariat entre le GMEM-CNCM-Marseille et la bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône, accueille les musiques actuelles dans toutes leurs formes et valorise ainsi la démarche de création originale de Didier Petit. Composé de trois mouvements, le concert verra se succéder violoncelles, cosmocelle, électroacoustique et vidéo développant ainsi le projet artistique qu'est La Main de l'âme.

La main de l'âme