Des écrivains en impesanteur
Anne Kawala à bord de l'Airbus Zéro-G


La jeune écrivain, Anne Kawala, participera du 6 au 9 décembre 2010 à une campagne de vol parabolique, dans le cadre de la résidence Des écrivains en impesanteur avec l’Observatoire de l’Espace du CNES.


Des écrivains en impesanteur est un programme de l’Observatoire de l’Espace du CNES qui permet à des artistes de se confronter à l’Espace en embarquant à bord de l’Airbus A300 Zéro-G. Cet avion spécialement aménagé et dédié à l’expérimentation scientifique, effectue lors de chaque vol une série de 30 paraboles, recréant ainsi à chacune d’entre elle 22 secondes de microgravité artificielle. Anne Kawala, invitée par l'Observatoire de l'Espace, vivra un moment unique et privilégié dont elle témoignera par la suite au travers d’une nouvelle création littéraire.

La résidence Des écrivains en impesanteur a déjà permis à trois artistes de venir nourrir leurs productions artistiques de l’expérience rare que permet un vol en avion Zéro-G. La chorégraphe Kitsou Dubois en avait témoigné dans des spectacles de danse, dont un en collaboration avec l’écrivain Sonia Chiambretto, ayant également participé à une campagne de vol. Au mois de mars 2010, l’artiste Pierre Meunier s’envolait à son tour. Son passage par cette résidence hors-norme, aura inspiré de nouveaux questionnements philosophiques dans son travail d’artiste mû par une obsession de la gravité.

Anne Kawala, sera donc la prochaine à participer au programme Des écrivains en impesanteur, avec son projet g.R.√-i (gravitation, réel, imaginaire), un intitulé dont les termes posent les jalons de son univers. La jeune écrivain a suivi un cursus scientifique avant de s’orienter vers le domaine artistique en intégrant une école d’art où elle a amorcé un travail d’écriture qu’elle poursuit depuis. En 2010, elle coréalise avec la metteur en scène Emilie Rousset La terreur du boomerang, une pièce de théâtre déjà présentée en janvier 2010, et reprise en juin 2011 à la Comédie de Reims.

Lors de sa résidence, elle fera l’expérience physique de l’absence de gravité et éprouvera ainsi un nouveau rapport au temps et à l’espace qui l’entoure. Son travail littéraire qui se développait d’abord sous forme de performances sonores et de créations in situ, se prolonge aujourd’hui dans un travail d’écriture destiné à la mise en scène. Outre l’expérience physique incomparable que permet un vol en avion Zéro-G, la résidence Des écrivains en impesanteur est aussi le lieu de rencontres humaines. Le temps de la campagne de vol est en effet l’occasion d’approcher les chercheurs dans les différentes étapes de travail pour les expériences embarquées. Accompagnée au sol par Emilie Rousset équipée d’une caméra vidéo, Anne Kawala découvrira aux côtés des scientifiques un pan de la recherche spatiale. Ces échanges viendront alimenter son intérêt et ses réflexions menées autour des codes langagier et gestuel issus du domaine scientifique.

Cette résidence originale offrira à la jeune écrivain un nouveau matériau pour son travail de création littéraire. A partir des notes textuelles, sonores et vidéos récoltées pendant cette campagne de vol, Anne Kawala proposera un texte à paraître dans la revue Espace(s). Cet écrit sera aussi le point de départ d’une pièce de théâtre élaborée en collaboration avec Emilie Rousset.