Représentations de spectacles réalisés en partenariat avec l’Observatoire de l’Espace

En mai, Kitsou Dubois et Frédéric Ferrer présenteront leurs dernières créations dans différents villes en France.

Kitsou Dubois, Attractions plurielles
Le 6 mai 2015 à L’Agora, Scène nationale d’Evry

Kitsou Dubois poursuit son travail sur l’impact du milieu, sur la perception du mouvement, de l’espace et du temps. Sa démarche à la croisée de plusieurs langages et disciplines artistiques est ancrée dans l’expérimentation au sein de laboratoires de recherches. Pour Attractions plurielles, elle s’intéresse aux relations entre deux personnes et à l’impact du milieu sur elles : « Sur terre, la force gravitationnelle est prédominante. Quand on est contre quelqu’un, on se pose, on s’abandonne, on s’appuie, on apprécie le poids de l’autre. En apesanteur, dès que l’on touche quelqu’un ou quelque chose, nous sommes repoussés. Pour rester près, il faut s’agripper. Il n’y a plus de poids, il y a des tensions, du vide, une perte dans le retour de sensation. Notre relation à l’autre, physique et symbolique, est bouleversée et définitivement soumise au milieu dans lequel nous évoluons ».

Frédéric Ferrer, WOW! Conférence sur nos possibilités de vivre ailleurs
19 mai 2015 à La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée (77) 28 et 29 mai 2015 à la Médiathèque départementale de l'Orne à Nocé et Ecouché (61)
13 juin 2015 à Parcours Tout Court - Biennale Transversale, Rennes (35)
8 août 2015 à Parc Jean-Jacques Rousseau, Centre Culturel de Rencontre, Ermenonville (60) dans le cadre de la Nuit des Etoiles

Pour cette nouvelle « cartographie », Frédéric Ferrer a rencontré, lors de sa résidence à l’Observatoire de l’Espace, plusieurs scientifiques travaillant sur l’exobiologie mais aussi la terraformation. Avec humour, Frédéric Ferrer nous présente différents scenarii pour envisager le futur de l’Humanité. « Les temps de l'espèce humaine sur Terre sont comptés. Anthropocène épuisant le globe, changement climatique irréversible, menace inévitable d'astéroïdes provoquant une extinction massive de la biodiversité, collision intergalactique, inversion du champ magnétique ou évolution du soleil, la terre ne sera un jour plus vivable. L'humanité devra donc partir. Pour aller où ? Y a-t-il une vie possible ailleurs ? Les premiers signes extraterrestres reçus et la découverte récente de plusieurs exoplanètes en zone d'habitabilité nourrissent tous les espoirs. Il y a peut-être une chance pour qu'on s'en sorte ! »