L'Apothéose de Saint-Sébastien

Portée par un groupe de huit personnes de l'assistance formant une station orbitale de chair et de sang, Annie Abrahams a offert au public une performance atypique : l'expérience d'un voyage périlleux du corps pendant laquelle elle a fait face, dans une évolution improvisée, à des perturbations provenant d'interventions à distance en direct : un poète, et un spécialiste de l'intime, et des robots.

 

Mission FCTA
une performance participative d'Annie Abrahams
15/22