On croit d’abord à un hymne à la conquête de l’Espace. Mais bientôt, on ne sait plus s’il s’agit de victoire, d’échec ou de catastrophe, comme si le fait de réaliser le rêve d’aller dans l’Espace lui ôtait soudain sa magie. La caméra très mobile, les images surexposées et anamorphosées donnent au voyage des hommes dans l’Espace une charge d’angoisse et d’héroïsme particulière.


Notre siècle
Un film de Artavazd Pelechian, 1982

2/20