La performance créée par Alexis Forestier et Itto Mehdaoui est inspirée du « cosmisme russe », un mouvement mystique du début du XXe siècle qui a fortement influencé les pionniers de l’âge spatial tels Constantin Tsiolkovski.

Sur le plateau, les deux acteurs nous ont replongé dans la Russie des années 1920, notamment à travers une interprétation du texte de Gérard Conio, Le cosmisme russe, qui décrit le rapport à l’espace dans la langue russe : « Il faut associer le mot volia au mot qui en russe désigne précisément l’espace […] L’utopie cosmique n’est pas seulement issue d’un rêve d’ailleurs, elle émane des strates profondes de la culture populaire et vient réconcilier les deux aspirations opposées qui depuis toujours se partagent l’âme russe entre l’attachement au lieu d’origine et l’expansion dans l’espace. ». Puis, les deux acteurs ont incarné le cheminement qui a conduit les russes à envoyer les premières fusées dans l’Espace, traduction de cette pensée utopique en actes. Au fur et à mesure du spectacle, une construction évoquant une fusée primitive a pris forme sur scène grâce au jeu des acteurs.




Volia Panic
Une performance scénique d’Alexis Forestier et Itto Mehdaoui
10/20