Pour Sidération, David Blair a présenté une vidéo expérimentale contée à la première personne. Dans son récit, le narrateur relie des lieux, des objets et des documents historiques relatifs à la création et à l’utilisation d’instruments d’optique servant à recueillir des données lors de missions scientifiques du CNES.

L’histoire commence dans les années 70 et fait défiler une variété de projets spatiaux importants. Le narrateur est une sorte de bonimenteur, comme au cinéma des premiers temps, qui raconte l’histoire de tous les personnages à mesure qu’ils passent, silencieux, à l’écran. Dans un jeu télépathique le narrateur prête sa voix à des acteurs du monde spatial et fait traverser le temps et les lieux aux spectateurs à travers leur mémoire.

 

David Blair
Le Lieu télépathique

Installation vidéo
17/20