Découvrez l’exposition INterDÉPENDANCE

L’Observatoire de l’Espace du CNES organise une exposition d’art contemporain sur la notion d’indépendance à l’occasion de Nuit Blanche 2015.

INterDÉPENDANCE proposera des créations originales de Paolo Codeluppi & Kristina Solomoukha, Bruno Petremann, et Erwan Venn sur le thème de l’indépendance spatiale.
Cinquante ans après le lancement de la fusée Diamant qui a marqué l’avènement de l’indépendance spatiale française, l’Observatoire de l’Espace a proposé à des artistes de questionner cette notion. L’appel à projet rassemblait un corpus d’archives et un texte qui présentait la problématique historique associée à cet événement.

Sur plus de quatre-vingt projets d’artistes reçus, ce sont ceux du duo Paolo Codeluppi & Kristina Solomoukha et des artistes Bruno Petremann et Erwan Venn qui ont été retenus pour investir la salle de l'Espace du CNES pendant Nuit Blanche.

INterDÉPENDANCE réunira leurs œuvres, aux approches plastiques complémentaires :

Le duo Paolo Codeluppi et Kristina Solomoukha imaginent une installation qui aborde la recherche spatiale en tant que quête du savoir. Ainsi dans leur œuvre, l’accession à l’indépendance représente une forme d’accession à la connaissance. Ils mettent en scène des archives et de petits objets qui par leur organisation progressive, construisent une archéologie imaginaire des formes scientifiques et figurent l’acte d’organisation de la connaissance.

Erwan Venn, de son côté, propose avec humour et distance une relecture graphique et sonore des éléments techniques significatifs ayant contribué à l'indépendance spatiale autour d'une installation ludique conçue comme un papier peint immersif en mouvement. L’installation interactive plonge le spectateur dans une exploration sensorielle des archives.

Le travail de Bruno Petremann rappelle que le programme français Diamant s'inscrit dans une société en pleine mutation où design, mode, art et architecture en 1965 s'inspirent de l'univers du spatial. Sa sculpture murale confronte l’aspect technique du projet Diamant, les paysages exotiques de la base d’Hammaguir et le glamour proclamé d’une opération appelée Diamant. Le public est ainsi invité à un voyage technologique, esthétique et philosophique.

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire art-sciences du CNES, mettra en scène, au travers de cette exposition, la question de la relation entre archives, histoire, mémoire et création.

Découvrez Contakt, l'exposition proposée à l'occasion de Nuit Blanche 2014

visuel de l’exposition INterDÉPENDANCE