Habiter l'Espace, une exposition collective :

Entrée libre
Vendredi 24 mars : 19h00-21h00
Samedi 25 mars : 15h00-20h00
Dimanche 26 mars : 15h00-18h00

Notre désir d’Espace est aussi immuable que polymorphe, il transcende les époques, les géographies et les sociétés. En se plongeant dans le cosmos, l’humain y cherche des signes, du sens, un rêve, une nouvelle maison, un dernier repaire, une ligne d’horizon ou un point de chute. Cette exposition retranscrit ce réel besoin d’imaginaire à travers des œuvres à redécouvrir et des créations.

Des œuvres à redécouvrir

Des photographies documentant une exposition russe de 1927 sur les machines interplanétaires jouxtent une station orbitale estampillée “art brut” d’André Robillard. Des villes utopiques dessinées par Martin Pinchis répondent aux structures tridimensionnelles imaginées par Yona Friedman à la même époque. Des croquis de modules habitables spatiaux réalisés par le designer industriel Raymond Loewy dans les années soixante-dix côtoient un objet sculptural évoquant un siège de sortie extra-véhiculaire réalisé par l’artiste contemporain Rémi Tamburini. Monsengo Shula peint l’espoir qu’un jour le continent africain compte des puissances spatiales tandis que Cristina de Middel fait revivre en photographies le programme zambien de fusées mené dans les années soixante.

Des créations

Bertrand Dezoteux En attendant Mars *
Bertrand Dezoteux, 2017
Le voyage commence en Russie dans un module en bois

De 2010 à 2011, une expérience scientifique intitulée Mars500 a conduit six hommes à vivre 520 jours coupés du monde, dans un habitacle de module spatial, situé dans la banlieue de Moscou. Bertrand Dezoteux s’intéresse aux représentations qui découlent de cette simulation étonnante. Dans une vidéo, il restitue cette aventure en mêlant théâtre de marionnettes filmé et archives documentaires.
Ce projet a été réalisé avec le soutien de la fondation Audi Talents Awards.

Télescope intérieur Télescope Intérieur *
Œuvre conçue par Eduardo Kac et performée par Thomas Pesquet dans l’ISS, 2017
Une performance artistique qui n’existe qu’en impesanteur

Une vidéo d’artiste témoigne du geste poétique né de la collaboration entre le plasticien Eduardo Kac et le spationaute Thomas Pesquet. Télescope Intérieur est une œuvre inédite qui prend sens uniquement lorsque l’humain, dans sa volonté d’exploration, s’affranchit des contraintes de la gravité.

Axis Mvndi : Roues solaire et lunaire Axis Mvndi : Roues solaire et lunaire *
Nicolas Montgermont, 2017
Une œuvre appréhendable à l’échelle interplanétaire

Nicolas Montgermont explore la nature poétique et architecturale des ondes électromagnétiques. Dans cette installation vidéo, il documente la façon dont il a matérialisé une représentation de l’univers imaginée par le philosophe grec Anaximandre de Milet à l’aide d’ondes radio. Cette intervention se concrétise autour de la Terre sous la forme d’une sculpture cosmique faite d’énergie électrique.

Jeanne Morel _Synesthésie *
Jeanne Morel & Paul Marlier, 2017
Restituer l’expérience du corps dansant dans l’Espace

La danseuse Jeanne Morel a découvert l’état d’impesanteur en octobre 2016 lors d’un vol parabolique à bord d’un Airbus A310. Le designer Paul Marlier a recueilli des données biométriques pendant ces 22 secondes de chorégraphie en Zero-G. Ils présentent une restitution de cette expérience sous la forme d’une sculpture imprimée en trois dimensions.

Lever de Terre  Lever de Terre
Romain Sein avec Iceberg, 2017
Une œuvre qui vous propulse dans une cabane sur la Lune

“Lever de Terre” est un projet de “chez soi” sur la Lune imaginé par Romain Sein et développé en réalité virtuelle par Amaury Solignac et Vincent Rieuf (Iceberg). Équipé d’un casque VR, le visiteur entre dans un lieu domestique inconnu qu’il peut petit à petit découvrir en manipulant les divers objets à sa disposition.

Visites commentées de l’exposition :
par Didier Petit : vendredi 19h30
par Claudia Solal : samedi 16h00
par Didier Petit : samedi 17h00
par Claudia Sola : dimanche 16h30

* Projet réalisé dans le cadre d’une résidence hors les murs auprès de l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES.

Visuel Sidération 2017
museeretoursavoircreation
manif-retmusee_patrimoine
clav1