Théodora Barat, artiste de Nuit Blanche 2018

Théodora Barat
Photo jcLett

Artiste résidente de l’Observatoire de l’Espace du CNES entre 2015 et 2016, Théodora Barat y a mené une réflexion plastique autour des formes construites par l'ingénierie spatiale, formulée à partir d’archives des programmes spatiaux. Son œuvre sculpturale Phase D prolonge ce questionnement artistique de structures dont l’aspect est déterminé par leur fonction même. Au-delà d’un « esthétisme de nécessité », elle souhaite dégager une sorte de « charte esthétique » des programmes spatiaux depuis leur commencement et de définir leur évolution formelle jusqu’à nos jours.

Formée au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains, à l’École des Beaux-arts de Nantes et à la Metropolitan Manchester University, Théodora Barat développe un travail comme un « terrain », où film, sculpture et installation s’entremêlent, apportant narration à l’un, volume à l’autre. Lauréate du Prix Audi Talents – Art Contemporain en 2016, elle a récemment exposé ses œuvres à la Friche de la Belle de Mai (Marseille), la Villa Médicis (Rome) et Mains d’Œuvres (Saint-Ouen).


Nuit Blanche Observatoire de l'Espace 2018