Théodora Barat, plasticienne

Théodora Barat / The Man with the X-ray Eyes (Roger Corman, 1963)

Le travail de Théodora Barat apparaît comme un « terrain », où film, sculpture et installation s’entremêlent, apportant narration à l’un, volume à l’autre. À partir des archives des programmes spatiaux, Théodora Barat souhaite mener une réflexion plastique autour des formes construites par l'ingénierie spatiale. L’aspect de ces éléments est déterminé par leur fonction même, c’est un « esthétisme de nécessité ». Pourtant ils révèlent une plasticité certaine, évoquant étrangement l’art minimal. Elle souhaite dégager une sorte de « charte esthétique » des programmes spatiaux depuis le début et de définir leur évolution formelle jusqu’à nos jours. Elle réalisera ensuite des sculptures inspirées de cette ingénierie ainsi qu’une série photographique et vidéo. .

vimeo.com/theodorabarat