Christine Montalbetti, romancière et auteur de théâtre

Christine Montalbetti

Projet
Christine Montalbetti est entrée en résidence hors les murs à l’Observatoire de l’Espace en décembre 2014. Elle souhaite alors s’engager dans l’écriture d’un roman sur la mission STS-135, dernière mission habitée d'une navette américaine en 2011 et de se concentrer plus particulièrement sur l’astronaute et scientifique Sandra Magnus. Elle montre un attachement particulier au genre romanesque tout en se donnant la liberté d’en chahuter les codes et la force d’illusion. Elle s’est donnée pour contrainte de ne rien écrire qui ne se soit passé et de ne décrire que des objets et situations ayant réellement existé. La collaboration avec l’Observatoire de l’Espace a porté sur la mise en relation de l’auteure avec des acteurs du domaine spatial et l'aide à la recherche documentaire

Création


Couverture du roman de Christine Montalbetti

En août 2016, les éditions P.O.L. ont publié La vie est faite de ces toutes petites choses. La sortie en librairie de cet ouvrage conclut le parcours de résidence de Christine Montalbetti au sein de l’Observatoire de l’Espace. Son récit parle du désir d’espace, de la façon dont les choses se préparent au sol, des conditions de vie dans la Station spatiale internationale et aussi du sentiment des dernières fois.

Lire un extrait


Couverture Espace(s) 13

Un dossier publié dans le treizième numéro de la Revue Espace(s) constitue un bilan de la résidence de Christine Montalbetti. Il rassemble un entretien croisé avec l’auteure Hélène Frappat, son journal de résidence et un extrait de son roman.

Mené par Éric Pessan, cet entretien croisé a été l’occasion pour Christine Montalbetti de procéder à un retour sur sa résidence et sur l’évolution de son rapport personnel à l’espace.

« Christine nous raconte qu'en discutant avec l'astronaute Claudie Haigneré, elle ne pouvait s'empêcher de garder à l'esprit que son corps avait été dans l'espace, qu'il y avait maintenant une différence subtile, invisible mais bien présente. Quelque chose dans son rapport à l'espace dans lequel on se trouvait était modifié de ce savoir là. »

Les entrées de son journal de résidence forment autant d'actes d'écriture qui permettent de s'immerger dans le processus de la création littéraire. Ils résultent de rencontres avec astronautes et scientifiques destinés à nourrir le travail autour du roman. Une entrevue avec Claudie Haigneré a ouvert ce journal en mettant en lumière les différentes phases de l’entraînement des astronautes en Russie. L’exobiologiste Michel Viso lui a expliqué le déroulement d’un décollage, tout comme l’astronaute Jean-François Clervoy avec qui il a aussi été question de l’attente dans laquelle vivent les candidats au voyage dans l’espace. L’inattendu d’une première rencontre avec Sandra Magnus, de passage à Paris, est relaté à travers un nouveau billet et la résidence est marquée plus particulièrement par la visite de Christine Montalbetti chez son héroïne aux États-Unis, un mois plus tard. Lors de la rencontre avec l’astronaute Samantha Cristoforetti, qui conclut ce journal, sont évoqués le retour sur Terre et la précision du quotidien en apesanteur.


Biographie
Romancière, Christine Montalbetti a publié aux éditions P.O.L. deux recueils de nouvelles, un récit et plusieurs romans qui ont pour cadre la campagne française (Sa fable achevée, Simon sort dans la bruine et L'Origine de l'homme), le Japon (L'Évaporation de l'oncle et Love Hotel) ou l'Amérique (pour Western, Journée américaine et Plus rien que les vagues et le vent). Christine Montalbetti écrit aussi pour le théâtre: Le Cas Jekyll, créé par Denis Podalydès, des pièces pour France Culture et pour des festivals. Le Bruiteur est créé par Pierre Louis-Calixte au Studio-théâtre de la Comédie-française en février 2017.