Élie During : philosophe

Elie During

Agrégé et docteur en philosophie, Élie During est maître de conférences en philosophie française contemporaine depuis 2008 à l’Université de Nanterre et membre junior de l’Institut universitaire de France. Il mène des recherches sur la notion d’espace-temps qui le conduisent à la croisée de la métaphysique, de la philosophie des sciences et de l’esthétique. Il a publié plusieurs ouvrages de philosophie, notamment quelques volumes de l’édition critique des œuvres de Henri Bergson (Durée et simultanéité, et Le souvenir du présent et la fausse reconnaissance, PUF, 2009) et a récemment édité Le Paradoxe des jumeaux (Presses universitaires de Paris Nanterre, 2016), qui regroupe les premières conférences du physicien Paul Langevin sur la relativité. Élie During est depuis vingt ans un membre actif de la revue Critique.

L'intérêt d'Elie During pour la « zéro-G » concrétise ses différentes lignes de recherche touchant le mouvement des images, l’expérience de la profondeur temporelle et spatiale et l’idée du « point de vue orbital ». Il a commencé son exploration de ce sujet singulier à travers deux contributions aux revues Art Press (« La condition orbitale », n°44, février-avril 2017, p. 39-47) et Esprit (« Ce que Gagarine a vu : condition orbitale et transcendance technique », mars 2017, p. 59-67). Avec son projet intitulé « L’impesanteur comme exercice spirituel : une expérimentation philosophique », il se propose de produire un texte témoignant de son expérience de l'impesanteur ainsi que son entraînement au vol en orbite en tant qu'exercice non seulement physique, mais surtout spirituel et de l'intégrer à un ouvrage en préparation auprès des éditions Bayard. Outre sa participation à une campagne de vol parabolique, son travail de recherche sera accompagné par l'Observatoire de l'Espace, notamment par la mise à disposition de son fonds documentaire.