IPSIM (Inventaire du Patrimoine Spatial Immobilier)


L’Inventaire du Patrimoine Spatial IMmobilier (IPSIM), qui recense la forme patrimoniale la plus généralement reconnue, figure naturellement dans le champ d’action de l’Observatoire de l’Espace. En effet, le développement des activités spatiales a nécessité la construction d’installations spécifiques. Cet inventaire s’intéresse aux bâtiments (laboratoires, centres de recherches, centres techniques, usines, points fixes, stations de poursuite, souffleries, poudreries, habitations) faisant partie du territoire français et construits à partir de 1940. Dans cet ensemble, on distingue les sites en activité (bases de lancement, industries, grands laboratoires spatiaux), le patrimoine désaffecté ou reconverti, enfin les installations détruites (comme la base d’Hammaguir). L’inventaire du patrimoine immobilier permet ainsi d’ajouter une dimension souvent méconnue à la redécouverte du patrimoine spatial, de mesurer l’impact des activités spatiales sur le territoire et de mettre en évidence les imbrications du domaine spatial dans le fonctionnement de la société dans son ensemble